Who watches...

Publié le par Paroles de Comics

imagesCAAQ33NO.jpg

 

Vous connaissez les "Watchmen" ? Vous avez au moins vu l'adaptation cinématographique de l'oeuvre imaginée par l'original Alan Moore ?

Véritable "roman graphique", "Watchmen" a marqué son époque et reste une référence dans le monde des Comics.

 

Nous n'allons pas, encore une fois, vous racontez l'histoire et en faire l'analyse (beaucoup de sites l'ont déjà fait et bien fait !). Néanmoins, quelques détails et infos anecdotiques sont intérressantes pour ceux qui souhaitent affiner leur connaissance de l'oeuvre.

 

En 1985, quand le projet d'une nouvelle série est décidé chez DC, Moore pense, de suite, à réutiliser des Super Héros de "seconde zone" pour reprendre une continuité et remettre en scène ces derniers. Alors que DC vient de racheter certaines licences de Charlton Comics, Moore souhaite pour le "projet", qui ne se prénomme pas encore Watchmen, utiliser l'équipe de Super Héros créée par Jerry Siegel, les "Mighty Crusaders".

 

 

crusad2.jpg

 

L'intrigue débuterait alors sur la découverte  du corps du Shield, personnage emblématique de la team. DC refusera la reprise de cette équipe et demandera à Moore une création nouvelle et originale.... les Watchmen allaient bien voir le jour !

 

Dans le comic book (ainsi que dans le film), on peut voir une inscription sur un mur: "Who watches the Watchmen ?".

Cette question est une composante importante de l'oeuvre de Moore et fait référence à la locution Latine extraite d'une Satire de Juvénal (poète latin de la fin du 1er siècle): " Quis custodiet ipsos custodes ?" ("Qui garde les gardiens eux même ?").  Elle remet en cause la légitimité des Super Héros à faire régner l'ordre et la justice.

 

800px-Who_Watches_the_Watchmen.jpg

 

Watchmen est une oeuvre majeure, complexe et symbolique dont la plus visible est matérialisée par le célèbre Smiley, représentant le sens de la vie derrière les aiguilles du temps amenant vers une fin du monde (trainée de sang).

 

En France, Watchmen sera publié sous le nom "Les Gardiens" dés 1987.

Publié dans Anecdotes

Commenter cet article